October 11, 2017 Read More →

Les Pays-Bas Programment la Sortie de Charbon Pour 2030

Novethic France:

Après 7 mois de négociation, les Pays-Bas ont enfin formé leur nouveau gouvernement. Réunissant quatre composantes, cette coalition de centre droit a immédiatement fait une annonce majeure en matière d’énergie. Le royaume va sortir du charbon d’ici 2030. Le pays n’est pas le premier à annoncer ce retrait, la France a déjà pris cet engagement à l’horizon 2022. Mais là où le charbon ne représente qu’un fragment du mix électrique tricolore, il compte pour plus de 40 % de la production néerlandaise. De plus, le pays prévoit la mise à l’arrêt de cinq centrales supercritiques les plus récentes du Vieux Continent.

Le sujet est d’autant plus sensible que deux de ces coûteuses centrales à la pointe de la technologie sont en fin de construction. Il y a des milliards d’euros d’investissements en jeu. Mais ce coup d’accélérateur est nécessaire pour Amsterdam qui a promis lors de la COP21 en décembre 2015, une baisse de 49 % des émissions du Royaume en 2030 par rapport à 1990. Or le pays est en retard sur son objectif et sur ses voisins européens.

Au-delà de son propre pays, le nouveau gouvernement lance d’ailleurs un appel au niveau européen. Il presse Bruxelles à relever d’ici 2019 son objectif de réduction des émissions pour 2030 de 40 % à 55 %. “Les Pays-Bas sont le premier pays à dire qu’il faudra que l’Union européenne augmente son ambition climatique avant 2020, ce qui va mettre la pression sur les autres pays à l’approche de la COP23 (à Bonn en novembre, ndlr) et du sommet climat du 12 décembre à Paris”, juge l’European Climate Foundation.

“Ce sont les mesures nécessaires pour éviter les pires impacts du changement climatique, protéger la vie des citoyens de l’Union européenne et respecter les engagements pris par l’Europe sur l’accord de Paris”, se réjouit Bert Metz, ancien négociateur en chef des Pays-Bas pour les négociations Climat.

Cette décision “montre qu’aujourd’hui aucun investissement le charbon en Europe n’est sûr (…). La leçon est claire: les investisseurs perdront de l’argent en construisant de nouvelles centrales au charbon en Europe”, juge Gerard Wynn, analyste sur l’énergie à l’IEEFA (Institute for Energy Economics and Financial Analysis).

Une mise en garde qu’un grand groupe comme Engie a déjà en tête. Fin 2015, Dans le cadre de son vaste plan de désengagement du charbon, l’énergéticien géant a déjà mis a l’arrêt sa centrale de  de Gelderland, dans le centre des Pays-Bas, d’une puissance de 592 MW. Depuis 2015, sous l’impulsion de la directrice générale Isabelle Kocher, le groupe a mis à l’arrêt ou cédé 50 % de son parc de centrales à charbon dans le monde.

Les Pays-Bas Programment la Sortie de Charbon Pour 2030

Posted in: IEEFA In the News

Comments are closed.